Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 14:18

Argent & Change

  • L'ariary :

La monnaie à Madagascar est l'ariary (prononcer ariare) depuis 2003

Elle remplace le franc malgache qui faut 5 fois moins. Ainsi 1 ariary = 5 francs malgaches.

Les malgaches continuent encore à parler en franc malgache alors que les touristes parlent plutôt en ariary, surtout en province.

Il existe des billets de 10 000, 5 000, 2 000, 1 000, 500, 200 et 100.

Des pièces métaliques existent également, mais sont peu utilisées et rares, vu leurs faibles valeurs aujourd'hui.

 

Pour consulter le taux de change du MID :

Banque centrale de Madagascar

Conseils de voyage
Conseils de voyage
Conseils de voyage
Conseils de voyage
Conseils de voyage
Conseils de voyage
Conseils de voyage
  • Les cartes de crédit :

Leurs utilisation restent exeptionnelle à Madagascar, tant par les résidents que par les touristes.

Les taux de change sont bas et les commissions trop importantes pour inciter les gens à utiliser ce mode de paiement.

Les cartes de crédits sont donc plus un moyen de retirer de l'argent qu'un moyen de paiement.

On trouve des distributeurs automatiques de billet (DAB), dans presque toutes les banques des grandes villes. Dans les villes de moindre importance, il vous faudra bien souvent retiré au guichet à l'intérieur.

 

La carte Visa :

Elle est accepté par la plupart des banques, quelques boutiques de luxe et certains hôtels.

 

La MasterCard :

La carte MasterCard est rarement acceptée dans les distributeurs, même si ça change petit à petit. La Bank of Africa (BOA) et quelques agences de la banque MCB l'acceptent au guichet (mais l'opération peut demander du temps). 

 

  • Où changer ses Euros :

Il existe 3 possibilités de changer son argent :

   - Banque

De nombreux établissements bancaires sont présents dans toutes les grandes villes de Madagascar : BOA, BNI, BFV, BMOI, ...

Les taux de change pratiqués par ces établissements financiers sont généralement inférieurs de 5 à 8% au taux du M.I.D.

   - Bureau de change : SOCIMAD, NCH, ...

Tout comme les banques, vous trouverez de nombreux bureaux de change dans les principales villes de Madagascar.

Les taux pratiqués par ces bureaux de change sont généralement plus intéressants que ceux des banques.

En fonction des sommes changées, vous pourrez prétendre à un taux de 2 à 3% inférieurs seulement au taux du M.I.D.      

   - Change au marché noir

Cette pratique est illégale. Cependant, de nombreux "changeurs" vous proposent leur service le long de l'avenue de l'indépendance, à Analakely et dans le quartier de Tsaralalana.

Si les taux peuvent être intéressants, en revanche, les risques sont élevés : faux billets, liasse incomplète, ...

 

 

 

Sécurité à Madagascar

 

On entendant beaucoup de choses sur Madagascar.

La distance et la méconnaissance servent d'amplificateur à ce sentiment d'insécurité qui semble sévir dans l'île.

Certe, l'insécurité existe dans les grandes villes sous formes de cambriolages, de braquage, ... mais comme partout dans le monde.

En brousse, l'insécurité, qui se caractérise par le phénomène des "Dahalo", concernent essentiellement les zébus. Les agressions de touristes restent exceptionnelles et sont bien souvent "évitables".

L'application de certaines règles permet de rendre quasiment nulle le risque :

  • Evitez dans les grandes villes de porter en bandouillère votre appareil photo ou votre sac. Priviliégé la discretion, notamment dans le quartier d'Analakely à Antananarivo
  • Evitez de laisser des objets de valeurs sur la plage ou dans votre bungalows si celui ci n'est pas "en dur"
  • Suivez les consignes des guides dans les parcs. Prenez toujours un guide à l'entrée des parcs.
  • Ecoutez les conseils de la population locale. Les malgaches sont des gens très avenant vis à vis des touristes et n'hésiteront pas à vous déconseiller de faire certaines choses s'ils savent que vous risquez de courir un quelconque risque! ...
  • Ne circulez pas de nuits sur les grands axes routiers, même si les risque sont relatifs
  • Privilégiez avant tout les taxis pour vous déplacer la nuit dans les grandes villes.

Les touristes sont essentiellement victime des pickpockets et qu'exceptionnelement d'agressions!

 

 

 

Expatriation

vivre à Antananarivo

Partager cet article

Repost 0
Published by Justin - LGAventures - dans Informations Madagascar
commenter cet article

commentaires

Alain 28/11/2016 08:43

Nous venons de rentrer d'un séjour au mois de novembre 2016 et nous avions loué tout d'abord un 4x4 qui était bien vétuste et qui avait du mal à dépasser le 60 km/h dans les côtes. Nous ne dépassions pas non plus le 80km/h dans les descentes car les amortisseurs étaient bien fatigués! Nous avons changé dès que possible de voiture pour un soit disant autre 4x4 récent qui en réalité avait 250000km au compteur et qui avait été modifié et dont les vitesses sautaient sur les chemins avec ornières; Il fallait faire attention car il chauffait et il a fallu rajouter plusieurs fois de l'eau pendant le parcours.Justin a été d'une mauvaise foi et même a été insolent refusant d'admettre la réalité.Le chauffeur bien que très sympatique et sérieux n'était pas guide et parlait difficilement le Français. Donc je recommande d'essayer d'autres agences de voyages si il en existe sur l'île.Bien tout vérifier avant de partir .Autrement le pays est magnifique et les habitants sont merveilleux. Dépaysement garanti.

May (Madagascar Airways) 25/01/2016 14:59

Bonjour,
Pour notre part, tout s'est généralement bien passé. C'est vrai qu'on a anticipé certaines choses comme justement la monnaie locale pour ne pas se faire avoir justement. Les courses des taxi ne sont pas aussi les même, ça par contre on ne le savait pas.
Aussi, pour les vols intérieurs, ça par contre, je le conseille vivement de bien préparer à l'avance, pour nous, on a fait sur http://madagascarairways.mg, il y a même un comparateur sur le site, très pratique pour faire des économies également.
On a pu ainsi rallier Sainte Marie rapidement et sur place, des attrapes touristes il y en a pas mal mais il faut juste sourire, c'est le pays du moramora ;)